TVA : Le pain au chocolat moins taxé que le hamburger

Bercy adore les inventaires à la Prévert L’instruction non encore publiée sur les biens et services soumis à la TVA de 5,5 % ou de 7 % est, dans le genre, un régal.

Les viennoiseries achetées chez le boulanger sont taxées à 5,5%

Dans l’alimentaire, il y existe des distinctions picrocholines. Si, au supermarché, vos achats sont, en principe, soumis à la taxe de 5,5 %, les ventes à emporter en vue d’une consommation immédiate supportent la TVA à 7 %.

Sont visés les produits « qu’il est nécessaire de consommer très rapidement pour que leur goût ne s’altère pas ou pour que le pro duit lui-même ne se gâte pas ».

Casse-tête à prévoir pour Les commerçants. Il est donc normal de supporter 7 % de TVA pour les kebabs, les hamburgers, les hot-dogs ou les frites.

Mais pourquoi alors ne payer que 5,5 % de TVA sur les croissants, les pains au chocolat ou les chaussons aux pommes engloutis une fois passée la porte du boulanger? Mystère.

Même constat pour les salades emballées : elles sont taxées au taux de 5,5%. Mais, si on vous fournit des petits couverts plastifiés pour les déguster, la taxe passe à 7 %. Quant aux surgelés, tout dépendra du degré d’équipement de votre magasin. Si vous pouvez les faire réchauffer sur place et vous asseoir pour manger vos plats, ce sera 7 %. Sinon 5,5 %.

Comprenne qui pourra ! Et si vous avez des idées pour nous aider à résoudre cette question, nous sommes preneurs de toutes suggestions !

Leave a reply