Mettez vos gains boursiers à l'abri grâce au plan d'épargne en actions

Le produit

Le plan d'épargne en actions (PEA) ne réduit pas votre impôt. Il s'agit d'une enveloppe fiscale pour investir sur des actions. Vous pouvez y verser 132 000 euros (264 000 euros pour un couple). Le PEA fonctionne avec un compte-titres et un compte-espèces associés. Vous pouvez y acheter des actions françaises et européennes ou des fonds investis à 75 % au moins dans de tels titres, mais vous ne pouvez pas y loger des actions déjà inscrites dans un portefeuille-titres.

L'avantage fiscal

Pendant la durée du plan qui doit être de cinq ans, les dividendes et les plus-values de cession ne supportent pas l'impôt sur le revenu ou le prélèvement libératoire ce qui, en ces temps de hausse des taux, est appréciable.

En revanche, en cas de rupture avant cinq ans, la taxation n'est pas négligeable : 36 % dans les deux ans de l'ouverture et 32,5 % entre deux et cinq ans.

Après cinq ans, en cas de retrait partiel ou total, le gain accumulé est exonéré d'impôt. Les cotisations sociales restent exigibles. Après huit ans, il est également possible d'obtenir le versement d'une rente défiscalisée.

Notre conseil

Le PEA ne protège pas des aléas boursiers. La défiscalisation ne vous dispense pas d'une gestion relativement prudente si vous voulez retrouver votre épargne au terme du plan.

Leave a reply