L'assurance habitation en colocation

Vous allez bientôt prendre en colocation un logement à plusieurs. Que vous soyez étudiants ou autres, sachez que vous devez faire face cependant à quelques obligations. La colocation engage votre responsabilité en cas de problèmes ou d'accidents survenus au logement. Vous allez donc devoir contracter une assurance habitation obligatoire.

Qui doit prendre le contrat d’assurance et que doit couvrir ce dernier ?

En colocation, l’assurance habitation est obligatoire. Au moins un des colocataires doit souscrire cette dernière pour les risques locatifs. Le minimum exigé doit couvrir le dégât des eaux, l’incendie et les risques d’explosion. Le mieux reste de souscrire un contrat multirisque pour n’avoir aucune surprise désagréable. Sachez qu’en cas de sinistre, même s’il n’y a qu’un assuré, chaque locataire devra payer la réparation en fonction de sa quote-part du loyer déterminée dans le bail. Outre cette assurance, chaque locataire doit avoir au moins une responsabilité civile pour être couvert convenablement. Le contrat peut aussi être au nom de tous les locataires mais chacun peut s’assurer individuellement. Sachez cependant que si tous les colocataires sont assurés chez le même assureur, les litiges sont limités s’ils existent en cas de sinistre. Certaines compagnies d’assurances proposent des contrats spécifiques pour les colocataires étudiants.

L’attestation d’assurances

Dès que la location débute, les colocataires doivent fournir une attestation d’assurance au plus tard le jour d’entrée dans les lieux. Cette attestation sera également à fournir chaque nouvelle année. Quand l’attestation n’est pas fournie au propriétaire ce dernier rappelle alors aux colocataires leur obligation en la matière. S’il n’y a pas d’assurance, le contrat de bail peut devenir caduque. Après sa demande, si le propriétaire n’a toujours pas reçu d’attestation d’assurance dans le délai d’un mois, il a alors tout à fait le droit d’annuler le contrat de location ou de souscrire une assurance pour les colocataires. Cette assurance sera minimale et le propriétaire la fera payer aux colocataires en rajoutant 1/12ème de sa cotisation annuelle chaque mois. Il pourra également la majorer de 10 %.

Qu’est-ce -que la garantie minimale ?

La garantie minimale pour a colocation couvre les dégâts pouvant altérer l’immeuble mais elle ne couvre pas les dégâts occasionnés aux voisins comme un dégât des eaux. De plus, elle n’assure pas les biens des colocataires d’où l’intérêt de souscrire une multirisques pour quelques euros de plus.

Que faut-il faire si l’un ou plusieurs colocataires changent ?

Si vous changez de colocataire(s), vous devrez obligatoirement le signaler à l’assurance qui vous enverra un avenant au contrat initialement souscrit. Le propriétaire doit également vous faire un avenant au contrat de location.

Leave a reply