La vente : un secteur toujours en mouvement

Un nombre croissant de secteurs sont à la recherche de vendeurs et de commerciaux. Métier-tremplin par excellence, la vente peut vous emmener très loin.

Secteur moins touché par la crise que bien d’autres, la vente (qu’elle soit directe, en entreprise ou en magasin) offre donc de belles perspectives d’avenir. Il faut savoir que 56 000 débutants sont recrutés chaque année.

Les qualités d’un bon commercial

Il suffit de jeter un coup d’œil sur les petites annonces des quotidiens pour se rendre rapidement compte à quel point les métiers de la vente sont pourvoyeurs d’emplois. Alors si vous aimez le contact avec les clients et vous pensez être persuasifs et dynamiques, les métiers de la vente  sont fait pour vous.

Pas de routine et des salaires attrayants pour une profession qui offre beaucoup d’espoirs de promotions. Et surtout ne vous arrêtez pas à la seule image un peu vieillotte du VRP !

L’offre des métiers de la vente étant très diversifiée, un récapitulatif s’impose.

Vendeur ou vendeuses en magasin

Ces postes s’adressent en priorité au non diplômés ou au niveau CAP. Certes, on démarre au bas de l’échelle mais les espoirs de promotions sont réels. Avoir le sens du relationnel, et une présentation irréprochable sont clairement indispensables. Qualité d’écoute et dynamisme sont les armes absolues du bon vendeur.

Commercial

Chargé de développer le chiffre d’affaires d’un secteur géographique ou d’un produit, le commercial se doit de garder ses anciens clients et d’en trouver des nouveaux. Il est recommandé d’aller jusqu’au BTS pour entrer avec toutes les cartes en main dans le métier.  Avoir l’esprit commercial, c’est aussi s’investir à fond et ne pas « compter ses heures ». Avec en ligne de mire, l’ambition de devenir chef de vente et de diriger sa propre équipe.

Aller plus haut

Si vous êtes attirés par l’étranger, vous pouvez devenir commercial export (l’anglais plus la langue du pays où vous intervenez sont évidemment obligatoires. Si vous êtes commercial dans un secteur lié aux technologies de pointe (informatique par exemple), vous pouvez vous orienter vers le métier d’ingénieur commercial. Vous deviendrez un vrai spécialiste de votre secteur, toujours à l’affût des nouveautés. Ce poste requiert une double compétence technique et commerciale. Mais pas d’affolement : la compétence technique peut s’acquérir grâce à la formation en entreprise.

Le commerce et la vente est-il moins touché par la crise que les autres ?

La vente reste un secteur extrêmement porteur d’emploi qui recrute à tous les niveaux de formation. 56 000 débutants sont recrutés chaque année sur toute la France.

Quelles sont les qualités d’un bon vendeur ?

Avoir un excellent relationnel, savoir s’adapter à toutes les situations et être polyvalent. Une présentation impeccable et une vraie implication dans la vie d’un magasin pour le commerce de détail par exemple, sont très importantes. Veillez à ce que le lieu soit propre, ranger les objets et aider à la bonne marche générale du magasin. Ce sont des points très appréciés par les employeurs.
Côté rémunération, il est difficile d’évaluer des salaires fixes dans « la vente ». Aux salaires de base s’ajoutent en effet des commissions et des primes.

Leave a reply