Dessinateur industriel : un métier en perpétuel mouvement

Le dessinateur industriel, quel que soit le domaine dans lequel il choisit de travailler, a besoin de maîtriser certains outils informatiques pour créer et fabriquer les objets qu’il conçoit.

Un bon coup de crayon et de bonnes connaissances en informatique

De manière générale, le dessinateur industriel représente et définit l’objet qu’il souhaite fabriquer. Cet objet peut être très différent en fonction du secteur d’activité dans lequel il travaille : une pièce mécanique, un outil, un bâtiment, un circuit électronique… En effet, le dessin industriel est le préalable à la création, que ce soit dans le secteur de la mécanique, de l’automobile, de la métallurgie, de l’aéronautique ou encore de l’électronique. Or les outils utilisés dans ces domaines d’activité ont beaucoup évolué : si un bon coup de crayon reste nécessaire pour devenir dessinateur industriel, ce dernier doit également disposer de solides bagages dans le domaine informatique.

Outre les connaissances spécifiques à son secteur d’activité, le dessinateur industriel doit savoir utiliser les outils modernes de conception et de création. En effet, depuis quelques années, l’ordinateur a remplacé la planche à dessin, les crayons et les compas. Il permet de tracer les plans et dessins nécessaires à la conception d’un objet. Il permet également de visualiser en deux ou trois dimensions la pièce à réaliser grâce aux techniques de CAO.

Des débouchés variés

Une fois les outils informatiques maîtrisés, c'est-à-dire à l’issue d’une formation de type BTS conception de produits industriels, DUT Génie mécanique et productique, BTS Constructions métalliques, BTS Géomètre topographe, ou encore DUT Génie civil, en fonction de la spécialité choisie, le dessinateur industriel peut opter pour différentes fonctions.

Le dessinateur projeteur, par exemple, est chargé d’établir des plans et schémas d’ouvrages à réaliser, à partir d’un dossier technique, en choisissant l’échelle la plus appropriée ainsi que les différents circuits nécessaires au sein de l’installation (électricité, canalisation…).

Il travaille généralement au sein d’un bureau d’études ou d’un cabinet d’architecte s’il opte pour le secteur privé, mais peut également être employé par une municipalité ou un office HLM dans le secteur public. Le dessinateur d’étude, ou dessinateur en construction mécanique, utilise également les techniques de CAO et DAO. Il est chargé de concevoir les produits qui seront ensuite fabriqués en usine. Pour cela, il réalise le schéma général du produit et des différents éléments qui le composent. Grâce aux techniques de CAO, il crée l’image en 3D de chaque pièce et procède à leur assemblage virtuel afin de vérifier la viabilité du projet. Les bureaux d’étude de tous les secteurs recrutent des dessinateurs d’étude : ferroviaire, aéronautique, automobile, construction navale… Autant de débouchés possibles dans ce domaine.

Le métier de designer industriel ou de designer graphiste est également accessible après une formation en dessin industriel. Chargé de créer un logo, ou une image pour une entreprise, sur la base d'une charte graphique, le graphiste peut travailler pour une agence de pub ou de communication, un studio de création, ou encore en free-lance, pour son propre compte. Le designer industriel conçoit, quant à lui, des biens d'équipement en fonction des tendances du marché et des nouveaux matériaux à sa disposition. Là encore, créativité et maîtrise des techniques informatiques sont nécessaires.

Zoom sur quelques techniques de PAO-CAO

Les principaux outils techniques utilisés par les dessinateurs industriels sont les logiciels de PAO et de CAO. Ces outils de publication et de mise en forme graphique permettent de réaliser des documents destinés à l'impression. Toutefois, la PAO ne permet pas de réaliser des plans côtés ni des dessins techniques. En revanche, les solutions de CAO ou de DAO permettent de dessiner, de calculer ou de concevoir des pièces avec des présentations complexes.

Le terme DAO regroupe l'ensemble des solutions qui permettent de réaliser des dessins ou des illustrations et de les modéliser afin de les faire évoluer, de les archiver ou de les diffuser. La CAO désigne toute une offre de progiciels d'aide à la conception permettant de réaliser des tableaux, plans et autres illustrations modélisables en 2 voire 3 dimensions (la plupart des logiciels utilisés aujourd'hui permettent de réaliser des dessins ou schémas en 3D). Ces outils effectuent des calculs complexes, des simulations et permettent de créer des modèles afin de réduire le processus de conception.

Ces outils, lorsqu'ils sont adaptés aux besoin de l'activité, alliés à une formation adéquate du personnel, permettent d'améliorer la plupart des missions dévolues à un bureau d'études : les achats (conception de catalogues fournisseurs, plans, devis...), l'étude (plans, calculs de résistance de certaines pièces, modélisation et simulation...), la fabrication (plans en 3D, utilisation de machines à commandes numériques avec diffusion des données de fabrication...)

Leave a reply