À la rentrée 2017, la ruse des opérateurs mobiles

Vous étiez trop occupé à profiter de l'été pour surveiller vos abonnements téléphoniques ? Comme de nombreux clients de SFR, Bouygues ou Orange, cela vous a probablement coûté cher. En effet, les trois opérateurs ont profité de l'agitation estivale pour discrètement augmenter certains de leurs tarifs.

Quelles offres sont concernées ?

Si vous êtes client SFR, il se peut que vous ayez une mauvaise surprise : des trois opérateurs concernés, c'est celui-ci qui est à l'origine des hausses les plus importantes. SFR a effectivement décidé d'augmenter le prix de la plupart de ses abonnements de 2 à 5€ par moi. C'est même le cas pour les clients de l'offre économique RED by SFR, à hauteur d'un tarif mensuel de 1 ou 2€ supplémentaires.

Bouygues s'est lui attaqué aux frais de location de sa Bbox Miami, en les facturant à 3€ par mois alors qu'ils étaient jusque là gratuits. Du côté de Orange, l'offre mobile Mini est passée de 14,99€ par mois à 16,99€, tandis que l'abonnement Découverte Internet pour fixe, habituellement à 21€, a grimpé de 4€ par mois.

La stratégie utilisée par les opérateurs

Même si de telles mesures ont déjà été prises dans le passé, il faut reconnaître que l'ampleur de celles prises en 2017 est bien plus importante que lors des années précédentes. Déjà, ces augmentations s'appliquent désormais à tous, y compris les personnes déjà clientes et pas seulement les nouveaux souscrivant un abonnement. De plus, l'information s'est faite très discrète. Bien que les opérateurs soient tenus d'informer leurs clients, ils ne se sont pas privés de dissimuler l'information comme ils le pouvaient.

Par exemple, les abonnés SFR ont reçu un mail avec pour objet "Souriez, vous êtes surclassé !" où les nouvelles fonctionnalités telles que des chaînes de télé supplémentaires voire des appels illimités (pour les plus chanceux) étaient mises en avant. En contrepartie, il est indiqué tout en bas, en petits caractère, la modification du tarif mensuel que cela impliquait. Cela a été amené de manière plus ou moins similaire selon les opérateurs, la différence étant surtout représentée par le type de fonctionnalités qui s'ajoutaient.

Si en lisant cet article vous décidez de vérifier vos factures et découvrez que vous êtes concerné, vous pouvez vous rassurer en vous disant que vous avez toujours la possibilité de résilier votre abonnement. Attention cependant, vous ne disposez que de 4 mois à partir du changement de tarif pour éviter les frais de résiliation. Passé ce délai, la modification sera considérée comme acceptée par le client.

Si au contraire vous avez déjà pris connaissance de cette hausse, il est toujours envisageable de négocier avec votre opérateur. Celui-ci préférant généralement baisser légèrement ses tarifs que de perdre un bon client. Une autre façon de contourner cela est d'utiliser un code promo (voir code promo sosh) . En effet, certaines offres téléphoniques en proposent afin de réduire le coût mensuel de votre abonnement. Par exemple, pour les clients Sosh, vous pouvez trouver facilement la totalité des codes fonctionnels sur internet.

Leave a reply